UNICA logo

L'ASSEMBLEE GENERALE (AG), Zeist, Pays Bas
30 Aout 2019 14:00

Page 3

Membres du comité présents

Dave Watterson (Président)
Andrzej Przeździeck(Vice-Président)
Bernhard Lindner (Vice-Presidént)
Jacqueline Pante (Secrétaire générale)
Thomas Kräuchi (Trésorier)

Conseillers / Conseillères:

Tatyana Alahverdzhieva
Wolfgang Allin
Mitze Chapovski
Zuzana Školudová
Franka Stas
Eugy Van Gool
Mike Whyman

Également présent

Kees Tervoort (Président du Congrès)
Serge Michel (IFTC Liaison)
Stefan Eich (Traductions)
Romy Van Krieken (Traductions)
Sarah Materna (Traductions)

Membres présents

Allemagne
Autriche
Belgique
Bulgarie
Corée du Sud
Espagne
Estonie
Finlande
France
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Macédoine du Nord
Norvège
Pays-Bas
Pologne
République tchèque
Romanie
Royaume-Uni
Russie
Slovaquie
Suède
Suisse
Ukraine

(suite de la page 2)

Autriche – Georg Schörner : En tant qu'organisme nationale, nous pourrions avoir des problèmes avec les titres en français et en anglais. Les auteurs peuvent ne pas être d'accord avec nos traductions. Il doit en être autrement : l'auteur connaît son film et remplit la demande comme pour tout autre festival. Il suffirait que l'UNICA informe l'organisme nationale du titre et de l'auteur en demandant si ce film a l'autorisation de participer.

Dave Watterson : Nous ne sommes pas un festival où les auteurs soumettent leurs films. Nous sommes un festival entre pays. C'est aux pays de choisir les films et de les soumettre à l'UNICA. Les programmes nationaux sont strictement limités dans le temps, c'est pourquoi les pays doivent connaître la durée du film avant de soumettre les titres.

Chaque organisme nationale doit connaître les informations de base sur chaque film qu'elle soumet.

Le problème de la traduction des titres a été évoqué à plusieurs reprises. Ces dernières années, nous avons supposé que les organismes nationaux ont plus de chances d'avoir accès à de bons traducteurs, que les auteurs. Il s'agit d'un problème particulier dans les pays qui n'utilisent aucune des langues de l'UNICA.

Dave Watterson : s'il y a des recommandations détaillées concernant les formulaires, envoyez-les directement au président.

Finlande – Pentti Kemppinen : la délégation finlandaise estime que le système actuel fonctionne bien.

Suisse – Fred Graber : en Suisse, si on parle du Royaume-Uni, on parle de la Reine, mais moins affectueusement du Brexit. Que devons-nous en attendre si nous venons à Birmingham ?

Royaume-Uni – Allan Atkinson : J'aimerais pouvoir répondre à cette question. Personne ne sait ce qui va se passer. Je ne pense pas que la situation rendra les voyages difficiles. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour vous aider à venir.

Dave Watterson : por le visa, certaines nations auraient besoin d'une invitation personnelle. Si vous avez besoin d'une telle invitation, j'en rédigerai une et j'espère que le coût du visa est abordable.

Allemagne – Marcus Siebler : Une question générale : J'aimerais savoir pourquoi les auteurs n'ont pas été invités à prendre la parole lors de la discussion publique du jury après les blocs de films comme les années précédentes ? En tant qu'organisateur de festival, j'ai pu constater que le cinéaste aime prendre la parole, même brièvement, et que le public aime avoir un visage derrière le film. En plus de cela, c'est une appréciation pour le cinéaste, certains viennent à leurs frais, parcourent de nombreux kilomètres et méritent une minute sur la scène.

Dave Watterson: Le plus grand problème que nous avons est le temps. Si nous prévoyions des discussions avec les auteurs, quelle serait la durée d'une UNICA ? En général, la durée d'un UNICA est toujours en discussion et sera probablement abordée lors de la prochaine réunion du comité.

Kees Tervoort opens the General Assembly.
Kees Tervoort ouvre l'Assemblée générale.

Page 2


    Rapport du bibliothécaire du film
    Rapport "Les amis de l'UNICA"
    Rapport sur le mécénat
    Rapport du CICT/IFTC
    Admission de nouveaux membres
    Propositions par commission
    Lieu et dates des prochaines réunions

Page 3


    Adieu à Jeanne Glass
    Divers sans vote

Documents


Serge Michel : a demandé sur les 150 films de Zeist combien d'auteurs étaient présents ?

Dave Watterson : a répondu que nous ne le savons pas. Par exemple, un auteur néerlandais pourrait être venu pour une journée, et ne serait jamais enregistré.

Liechtenstein – Rolf Leuenberger : a expliqué que l'organisateur local lui avait demandé de ne pas inviter les auteurs sur la scène. Il lui a également été demandé par le comité de ne pas demander au jury quel film du pays était leur préféré personnel. Cette année, plusieurs pays ont présenté de nombreux films (6,7 voire 9) et les jurés ont donc été invités à ne faire qu'une seule déclaration par film sur la scène. Chaque membre du jury a eu la possibilité de choisir le film dont il parlerait.

Jacqueline Pante : a noté que la discussion s'éloignait du point à l'ordre du jour.

Dave Watterson : a déclaré que s'il y avait des idées pour un changement général dans la façon dont l'UNICA est organisée, veuillez les lui envoyer et elles seront prises en compte par le comité.

a) 2021 : Pologne

Andrzej Przeździecki : nous devrons attendre le résultat des élections polonaises d'octobre pour avoir une décision finale. Beaucoup de choses dépendent de la situation financière.

Autriche – Georg Schörner : Si des informations sont disponibles, le plus tôt sera le mieux. Si la décision est positive, où et quand l'UNICA aura-t-elle lieu ?

Pologne – Andrzej Przeździecki : Elle aura lieu à Varsovie, probablement à la fin du mois d'août, comme à Zeist.

Dave Watterson Nous ne pouvions pas être absolument certains de la confirmation polonaise pour des raisons politiques, mais tout le reste semblait prometteur. Il a donc proposé que nous confirmions formellement la décision d'aller à Varsovie en 2021.

Approuvé à l'unanimité.

Dave Watterson : a ajouté que si Varsovie n'est pas possible, nous prendrons des dispositions d'urgence.

Andrzej Przeździecki : note qu'avec le Royaume-Uni, la Pologne et l'Ukraine, c'est un exemple de la difficulté que peut représenter l'organisation d'une UNICA. Nous ne savons pas comment la situation en Europe va évoluer, donc l'UNICA doit se serrer les coudes. Nous devrions examiner la situation dans les pays dans les années à venir.

Roumanie – Viorel Ieremie : a ajouté qu'en tant qu'ancien organisateur de l'UNICA, il savait que vous avez besoin de liens avec les autorités locales, qui ne sont pas toujours politiques mais surtout administratives. Quand il a organisé l'UNICA, il a cherché ceux qui étaient responsables de l'argent.

Andrzej Przeździecki : l'a remercié pour son commentaire.

c)    2022: Ukraine


Dave Watterson: nous n'avons pas eu à prendre de décision absolue à ce moment-là, mais nous avons eu une offre formelle du ministère de la Culture pour nous inviter à organiser le festival en Ukraine. Il a invité les délégués ukrainiens à parler de cette offre.

Ukraine – Ievgen Maksymov : ils ont invité tous les amis de l'UNICA en Ukraine. Il espère que les problèmes auxquels ils sont confrontés actuellement seront résolus dans deux ans. L'Ukraine a beaucoup de choses à offrir :, la culture, la nature, les jolies femmes et la musique. Il a souhaité la bienvenue à tous.

L'UNICA sera à Kherson, près d'Odessa. Il y a des vols en provenance d'Istanbul et de Munich. Il est probable que l'heure sera le 5-10-9-2022. Kherson a plusieurs facilités à offrir.

Dave Watterson : a rapporté que lui et sa femme sont allés au festival de Kherson l'année dernière. Il est très facile de prendre l'avion pour Kiev, d'où il existe plusieurs liaisons avec Kherson. C'est simple à atteindre et pas cher. C'est une ville universitaire, une petite ville animée avec de bons musées. Il y a eu un léger manque d'hôtels de haute qualité à choisir. Le ministre local de la culture a été très utile. Ce serait une chance d'avoir une UNICA dans un nouveau pays. Aujourd'hui, la décision ne sera pas définitive, mais un vote positif donnerait confiance aux organisateurs et obligerait le comité à le visiter. Nous pourrions demander à l'organisateur de le faire avant le mois de 5-10 septembre.

Ievgen Maksymov : il pourrait être difficile de changer la date pour des raisons financières.

Dave Watterson - Je propose que nous prévoyions d'avoir UNICA 2022 en Ukraine.

 Approuvé à l'unanimité.

21- Adieu à Jeanne Glass

Portrait of Jeanne Glass.


Dave Watterson: alors des dernières élections, nous avons eu de nombreuses surprises. L'une des plus tristes était que Jeanne Glass a quitté le comité après avoir été vice-présidente pendant 12 ans. Elle était une tour de force. Elle nous a constamment rappelé l'importance de la France dans le monde du cinéma. Elle nous a rappelé les fondements importants de l'UNICA. Elle avait un sens très aigu de ce qui était bon ou mauvais pour l'UNICA. C'est avec grand plaisir que, libérée des contraintes d'un rôle de comité, Jeanne Glass va parler au nom de l'UNICA, de la France et des fondations de l'UNICA.

Il a remercié Jeanne Glass et lui a remis un bouclier de verre gravé.

Applaudissements pour Jeanne Glass

22 - Divers, sans vote

Romania - Viorel Ieremie:  a dit qu'il se sentait comme Don Quichotte luttant contre les moulins à vent sur le sujet de la limite d'âge inférieure pour les participants à l'atelier YUW (Young UNICA Workshop). Il a pris connaissance de l'avis de la commission. Il a voulu suggérer à nouveau que la limite d'âge inférieure soit réduite à seize ans. Il connaissait de nombreux jeunes cinéastes qui étaient désireux de participer et qui avaient les compétences nécessaires. Au sein de l'atelier, ils apprendraient beaucoup de choses.
D'après la discussion de l'année dernière, il a compris qu'il y a deux raisons pour lesquelles l'âge de 18 ans est obligatoire : l'incompatibilité entre les participants plus jeunes et plus âgés, et la responsabilité légale d'avoir des jeunes dans le groupe.

Son expérience au sein des anciens UNICA (Slovaquie 2014 et Roumanie 2016) a montré que la compatibilité n'était un problème pour personne.

La possibilité d'envoyer ou non des participants mineurs doit être offerte par l'organisme nationale qui les soumet. Une personne de la délégation en a, en fait, la responsabilité. La responsabilité du comité d'organisation est d'offrir un espace de travail adéquat et sûr.

Dave Watterson : L'UNICA ne décide pas de la tranche d'âge de l'atelier. La JEM est sous la responsabilité du pays d'accueil. C'est une question locale de ce qu'ils peuvent et ne peuvent pas faire. Cette année, la décision des Pays-Bas était de ne pas avoir de mineurs et nous devions respecter cette décision. Le Royaume-Uni n'a pas encore pris de décision.

Nous n'allons pas répéter la discussion que nous avons eue l'année dernière.

Allemagne – Marcus Siebler : Du point de vue allemand, le WMMC a été plutôt décevant car aucun de nos films n'a été sélectionné. J'aimerais avoir une explication écrite formelle des critères de sélection.

Dave Watterson : Chaque année, le WMMC reçoit de plus en plus de candidatures. La nature de la compétition signifie qu'il n'y a de place que pour 16 films. Un jury international est sélectionné parmi les pays qui changent chaque année. Cette année, les jurés venaient de Slovaquie, d'Italie, de Roumanie, de Bulgarie et d'Espagne.

Roumanie – Viorel Ieremie : La décision est principalement une question d'appréciation ou d'aversion. De plus, la longueur est primordiale : 60 seconde, pas une seconde de plus.

Allemagne – Marcus Siebler : Je crois savoir qu'il n'y a pas de critères écrits pour la sélection. Le jury s'appliquera certainement selon ses propres préférences, mais le vrai jury est le public, cela doit être pris en compte dans la sélection. Il est important de l'inclure dans le procès-verbal de l'AG.

Dave Watterson : si un jury décide que certaines personnes ne seront pas d'accord. Ce n'est pas une question qui relève de l'AG. Il a invité la délégation allemande à envoyer une lettre au comité, qui examinera la question séparément.

Remarques finales du Président

Merci au conseil municipal de Zeist pour la merveilleuse installation que nous avons eue pour l'Assemblée générale.

Merci aux traducteurs et aux délégués pour leur participation.

Applaudissements chaleureux pour les traducteurs.

L'Assemblée générale s'est terminée à 17:25


Ce projet de procès-verbal est en attente d'approbation par la prochaine Assemblée générale

< page 1 < page 2