UNICA logo


Le bureau du Président,


Novembre 2015


Portrait of Dave Watterson.Dave Watterson -  président élu Septembre ici à 2015

Quelques minutes après l’Assemblée Générale de 2015, le nouveau comité s’est attelé à la tâche.

Ma boîte de réception est pleine de mails en français, en allemand et en anglais. Mon agenda se remplit à toute vitesse. Des programmes et brochures de festivals et des informations touristiques sur les villes qui accueilleront demain l’UNICA parsèment mon bureau. Le téléphone et Skype sonnent sans cesse. Jan et moi prenons des cours de conversation française en plus des cours d’allemand que nous avions déjà commencés. Les collègues du comité travaillent dur …

Et j’adore ça !

Le Congrès de l’UNICA 2015

Saint Pétersbourg a fourni au congrès annuel de 2015 une coulisse splendide et impressionnante. Ses édifices majestueux scintillaient sous la lumière du soleil. Dans l’obscurité du Kino Rodina, un immense écran brillait d’une lumière éclatante et un son d’une parfaite qualité emplissait sa confortable salle, de sorte que nous avons pu voir nos films dans les meilleures conditions.

Nos amis russes ont été des hôtes attentifs. L’exposition de photos d’anciennes éditions de l’UNICA dans le hall était fascinante. Les cafés de la ville offraient de bon repas à des prix raisonnables, mais les repas officiels du Congrès de l’UNICA ont été décevants. Nous nous sommes rendus trois fois dans des restaurants où la nourriture était acceptable mais où il y avait si peu de place que le service a pris beaucoup trop de temps. Lors de notre excursion principale au palais de Peterhof, nous avons mangé deux fois sous une même grande tente un menu médiocre. Cela contrastait fortement avec la splendeur du palais et de ses jardins.

Cela mis à part, les excursions furent impressionnantes, en particulier l’excursion d’une demi-journée en péniche sur les canaux et le fleuve qui confèrent à cette ville tant de légèreté et de clarté.

Des barrières administratives et des difficultés quant à l’obtention des visas nous ont presque entièrement empêchés de bénéficier d’interprètes. Délia Vagner s’est acquittée avec brio de la plupart du travail de traduction, aidée par une bénévole recrutée sur place, Tatiana Pashkova, et occasionnellement par d’autres personnes venues en renfort. Délia a surtout travaillé de l’anglais vers l’allemand et vice versa. D’autres bénévoles ont eu l’amabilité de faire du chuchotage en français, mais je présente cependant mes excuses aux participants francophones qui se sont souvent sentis délaissés.

Les programmes de projection étaient de bonne qualité et le jury a beaucoup travaillé. Wolfgang Allin a dû rentrer en urgence de sorte que la vice-présidente de l’UNICA, Jeanne Glass, l’a remplacé au sein du jury. Ce dernier a désigné le programme de Hongrie comme le plus intéressant de l’année. Les Coréens ont organisé une courte cérémonie du thé lors d’une pause. Tous les participants sont rentrés chez eux avec de magnifiques photos prises durant la semaine. Vous pourrez voir les photos officielles ici.

Herr und Frau Fondeur in St. Petersburg.
M. & Mme. Fondeur à St. Petersburg

Un comité réactualisé

Le président Georges Fondeur, le secrétaire général Jan Essing et le conseiller Alois Urbanek, comme ils l’avaient annoncé, ont quitté le comité. Le conseiller chargé d’accompagner le jury, Rolf Leuenberger, s’est également retiré, de manière inattendue. Les longs applaudissements qu’ils ont reçus étaient largement mérités, tant ils ont œuvré pour l’UNICA.

[Soir le rapport de l'Assemblée générale ici.]

[En savoir plus sur le comité ici.]


Le comité qui a été élu comporte de nombreux visages nouveaux. Un amendement aux statuts nous permet désormais d’élire deux vice-présidents, de sorte que les nouveaux membres sont : Dave Watterson (GBR) - président, Jeanne Glass (FRA) et Bernhard Lindner (DEU) - vice-présidents, Georg Schoerner (AUT) - secrétaire-général et Thomas Kraeuchi (CHE) - trésorier.

Les conseillers sont Tatyana Alahverdzhieva (BGR), Zeljko Balog (HRV), Mitze Chapovski (MKD), Wolfgang Freier (DEU), Pavel Leski (POL), Rolf Mandolesi (ITA), et Franka Stas (NLD). Pour la première fois, nous avons des membres bulgare et macédonien au sein du comité.

Fred Graber (CHE) reste au comité en tant qu’organisateur des amis de l’UNICA mais prévoit de se retirer l’an prochain. Wolfgang Freier (DEU) continue de gérer les patronages. Serge Michel (FRA) reste notre contact avec le CICT et l’UNESCO. Notre traductrice, Claire Auda (DEU), a prévu son retour pour 2016, lorsque son fils aura eu un an.

Un comité tout frais et pimpant, donc, qui est ouvert à toutes vos idées et suggestions. N’hésitez donc pas à nous contacter (president@unica-web.com ).

L’objet du travail du comité de l’UNICA est un mélange de philosophie et de détails pratiques. Nous voulons une évolution, pas une révolution, mais vous verrez certainement des changements. De nombreuses idées sont actuellement débattues pour faire connaître l’UNICA, soutenir ses fédérations et attirer plus de monde lors de nos congrès. Nous vous tiendrons au courant ! L’un des objectifs, dans l’immédiat, est de partager la joie des festivals de l’UNICA avec beaucoup plus d’amateurs de films.

UNICA Congrès 2016

Venez avec vos amis ! Ceux qui aiment le 7ème art seront au 7ème ciel. Quant à ceux qui ne sont pas à 100% férus de films, ils pourront se détendre, et nous rejoindre pour le programme culturel, dont un bal de l’UNICA, en plus de regarder quelques films.

Les congrès de l’UNICA ne sont pas seulement faits pour les représentants des fédérations. Quelle idée ! Ils sont dédiés à tous ceux qui aiment les courts métrages.

Vous avez hâte d’aller en Roumanie en 2016 ? Vous avez bien raison !

La municipalité de Suceava soutient tellement ce projet que le maire en personne a participé aux deux derniers congrès. La ville vient d’inaugurer son nouvel aéroport et son théâtre, qui accueillera l’événement. L’hôtel recommandé vient d’être en grande partie rénové. Seuls la vielle ville, les splendides monastères, les auberges de campagne et les paysages pittoresques de la région restent inchangés et ont conservé leur charme ancien. Côté gastronomique, vous ne serez pas non plus déçus. Les Roumains ont bon appétit et une bonne cuisine. Allez jeter un coup d’œil sur le site UNICA 2016.

Venez nous rejoindre à Suceava, du vendredi 19 août au 26 août.

Modifications de la compétition et de la catégorie « Jeunesse » de l’UNICA

Franka Stas et Mitze Chapovski ont beaucoup travaillé au sujet de la catégorie Jeunesse.

Franka Stas and Mitze Chapovski.

Après avoir entendu leurs propositions, le comité a entrepris une réforme du concours et des ateliers.
Toutes les fédérations organisant les festivals futurs de l’UNICA seront fortement encouragées à mettre sur pied un programme spécial pour les jeunes auteurs.
Nous allons recommander à l'Assemblée générale que la compétition sera divisée en trois catégories :

1.    Les films JEUNESSE (auteurs âgés de 19 et moins)

2.    Les films produits par de JEUNES AUTEURS (auteurs suivant des études de toutes sortes âgés de 20 à 25 ans inclus)


3.    Les films non-commerciaux. C’est-à-dire des films :

  • faits pour le plaisir de produire des films
  • tournés dans un but non-commercial
  • dont les droits n’ont pas été vendus ou fait l’objet d’un accord concernant leur rediffusion ou leur location
  • qui ne sont pas sponsorisés par une organisation commerciale

La catégorie des Jeunes Professionnels ferme.

Les prix décernés aux catégories 1 et 2 seront des diplômes d’or, d’argent et de bronze. Dans chaque catégorie, une médaille d’or ou un prix spécial seront décernés au « meilleur film de sa catégorie ».
La catégorie 3 se verra décerner les prix habituels.

Le programme Jeunesse sera rebaptisé « (ateliers) JEUNE UNICA » et sera ouvert à toute personne ayant jusqu’à 25 ans compris et dont un film est inscrit au programme national de son pays. L’UNICA prendra en charge la moitié des frais de la carte de congrès pour un(e) participant(e) éligible (âgé(e) de 25 ans ou moins) par pays.

Si une personne de moins de 19 ans participe sans un parent ou un tuteur l’accompagnant, sa fédération devra obtenir l’autorisation d’un parent ou tuteur pour nommer l’un(e) de ses délégué(e)s comme tuteur provisoire.

Pourquoi ces changements ?

L’approche de l’UNICA envers les jeunes auteurs a jusqu’à présent été non coordonnée. Selon nous :

(a)    En encourageant la production dans les écoles pour les moins de 19 ans, nous élevons le niveau des films, passant du clip reportage de 6 secondes sur les animaux domestiques, de la cascade en skate et du selfie à des films d’une conception et d’une facture de meilleure qualité. Mais parmi ces élèves, peu sont ceux qui deviendront de véritables auteurs. Peut-être rejoindront-ils nos clubs après avoir fait carrière dans un autre domaine et fondé une famille. Ils constituent un public potentiel pour les congrès futurs de l’UNICA.

(b)    Ceux qui continuent à faire des films durant leurs études produiront pour la plupart de bons films et deviendront plus vraisemblablement des auteurs dévoués, qu’ils soient professionnels ou amateurs. Certains feront carrière dans le cinéma et à la télévision. Les autres sont ceux qui gèreront demain nos clubs, nos fédérations et l’UNICA.

(c)    Depuis l’avènement du numérique, il est impossible de clairement définir la frontière entre « amateurs » et « professionnels » (combien de membres de nos clubs gagnent de l’argent en réalisant des films de mariages ?). La différence de qualité technique entre les films du « secteur » et « nos » films et bien plus infime aujourd’hui. C’est pourquoi nous avons décidé de faire la distinction non pas au niveau des auteurs mais au niveau des films.

Si Spielberg ou Martel ou Jeunet ou Manchevski ou Holland ou Herzog venaient à s’ennuyer au travail et décidaient de réaliser un film juste par plaisir, sans aucune intention de gagner de l’argent… Leurs films seraient-ils éligibles au concours de l’UNICA ? Oui !

La probabilité qu’un réalisateur ayant de la bouteille le fasse est cependant très faible. Il est plus vraisemblable que nos amis les « jeunes professionnels » rejoignent le concours.

Du pain sur la planche

En tant que nouveau président, je suis surpris par l’immense travail fourni par le passé dans les coulisses par Messieurs Fondeur et Essing. L’UNICA leur doit plus que je ne saurais dire. Georg Schoerner et moi-même tenterons de nous appuyer sur ces solides fondements. Notre nouvelle équipe a pour but de promouvoir et de développer notre passion commune au niveau international.

Je me tourne à présent vers le monde, mais j’ai eu le plaisir, au cours de mes premières semaines dans ma nouvelle fonction de président, de participer aux célébrations du 60ème anniversaire du club de Staines en Grande-Bretagne et d’envoyer mes cordiales salutations au Club des Auteurs et Filmmakers vidéastes de Luxembourg pour son 70ème anniversaire.

Portrait of Wolfgang Freier.Son président n’est autre que Georges Fondeur qui s’est vu remettre une médaille d’honneur de ma part par Wolfgang Freier. L’UNICA, ce sont avant tout des personnes remarquables.

Dave Watterson. UNICA Président
(Rédigé Novembre à 2015. Publié Février 2016.)