UNICA logo

PROCES-VERBAL DE L'ASSEMBLEE GENERALE
Suceava, Roumanie 25 août Septembre 2016

Page 1

Membres du comité présents

Dave Watterson (Président)
Jeanne Glass (Vice-Présidente)
Bernhard Lindner (Vice-Président)
Georg Schörner (Secrétaire-Général)
Thomas Kräuchi (Trésorier)

Conseillers/conseillères:

Tatyana Alahverdzhieva
Zeljko Balog
Mitze Chapovski
Wolfgang Freier
Franka Stas

Également présent

Ion Lungu (Président du Congrès)
Max Hänsli (Président honoraire)
Fred Graber (Amis de l'UNICA)
Tatyana Alahverdzhieva (Amis de l'UNICA)
Wolfgang Freier (UNICA Patronage)
Serge Michel (IFTC Liaison)
Jean-Claude Lejosne (traduction)
Odilon Dubost (traduction)
Delia Vagner (traduction)

pas présent

Paweł Łęski  (conseiller)
Rolf Mandolesi (conseiller)
Claire Auda (traduction)

Organisations nationales

Allemagne
Andorre
Autriche
Belgique
Bulgaria
Croatie
Espagne
Estonie
Finlande
Hongrie
Liechtenstein
Luxembourg
Macédoine
Pays Bas:
République Tchèque
Roumanie
Royaume-Uni
Russie
Slovaquie
Suède
Suisse
Ukraine

Portrait of Ion Lungu.1. Allocution de bienvenue par le Président du Congrès, Ion Lungu.

L'allocution de bienvenue du maire a eu lieu pendant la pause.

Jean-Claude Lejosne, Odilon Dubost et Delia Vagner traduisent la réunion simultanément en français, allemand et anglais.

2. Vérification du mandat des délégué(e)s

Allemagne Barbara Zimmermann
Andorre
représenté par Josep Rota Paris (Espagne: )
Autriche:
Alois Urbanek
Belgique:
Michelle Cooreman
Bulgarie
Vladimir Illiev
Croatie Željko Balog
Espagne: Josep Rota Paris
Estonie représenté par Julia Obraztcova
(Russie)
Finlande Pentti Kemppinen
Hongrie:  représenté par Alois Urbanek
(Autriche)
Liechtenstein Max Hänsli
Luxembourg Jean Reusch
Macédoine:  Mitze Chapovski
Pays Bas: Bouke Jasper
République Tchèque Jaroslav Kolcava
Roumanie Emilian Urse
Royaume-Uni Alan Atkinson
Russie Julia Obraztcova
Slovaquie PhDr. Zuzana Škludová
Suède: représenté par Alan Atkinson
(Royaume-Uni)

Suisse: Fred Graber
Ukraine Maksymov Ievgen
L'UNICA compte actuellement 30 pays. Pas présent ou représenté:

France
Georgie
Italie
Norvège
Pologne
République de Corée
Slovénie
Tunisie

Page 2

  • Rapport sur les Patronages
  • Rapport du trésorier
  • Rapport des commissaires aux comptes
  • Rapport du cinémathécaire
  • Rapport des « Amis de l’UNICA »
  • Quitus au Comité
  • Élection des commissaires aux comptes
  • Admission de nouveaux membres
  • Changement des Statuts de l’UNICA
  • Les propositions soumises par les membres
  • Fixation des cotisations de l'année suivante
  • Approbation du projet de budget
  • Détermination du lieu et de la date du Congrès pour les trois années à venir
  • Divers, sans vote

Annexe

  • Discussion and vote about proposals of the Committee: Modification of the Statutes

Des autres documents

3. Constitution du Bureau de l’AG

Propositions du comité:

Président de la réunion; (proposition: Dave Watterson)
Secrétaire de séance (proposition: Georg Schörner)
2 scrutateursJan Kuska (Slovaquie) et Peter Glatzl (Autriche)

 sont approuvés à l’unanimité.

4. Confirmation de l'ordre du jour

Pour: 19
Contre: 0
Abstention: 3

5. Discussion et vote sur le procès-verbal de l'Assemblée Générale de l'UNICA 2015 à St. Petersbourg (RUS)

Portrait of Jan Essing.La Grande-Bretagne et les Pays-Bas proposent d'approuver le procès-verbal de la réunion de Jan Essing.
Pour: 20
Abstentions: 2
Le président
remarque que c'était la dernière grande œuvre de l'ancien secrétaire général de l'UNICA et a dirigé une série d'applaudissements pour Jan Essing.

6 Allocution du Président de l'UNICA

À la demande de l'Assemblée générale, l'allocution du Président n'est pas envoyée au préalable, mais présentée personnellement par le Président lors de la réunion. On peut lire le rapport ici.

7. Rapport du Comité par le Secrétaire général

Portrait of Georg Schoerner.Le rapport de Dr. Georg Schörner a été distribué en trois langues et en détail aux organisations nationales.
On peut lire le rapport ici.

RAPPORTS SUPPLÉMENTAIRES:
(7a) Rapport sur l'enquête

Le Président remercie Franka Stas et Mitze Chapovski pour leur excellent travail. Le rapport est disponible sur le site Web de l'UNICA en anglais. Il n'y a pas eu de réunions de comité depuis la publication des résultats. Les résultats seront discutés lors de la réunion de Bratislava en octobre.

Il est proposé de discuter plus largement de ces résultats lors de la prochaine Assemblée générale de l'UNICA. Les Pays Bas, le Royaume-Uni, la Suède et la Macédoine trouvent cette idée très utile; Autriche / Hongrie remercie particulièrement l'équipe pour le bon travail. Il est très utile de voir ce que font les autres pays.

Un rapport mis à jour dans les trois langues de l'UNICA sera disponible sur Internet. (On peut lire le rapport ici..)

(7b) – Rapport du délégué au C.I.C.T. (Serge Michel):


Il a été traité de diverses questions, entre autres le patrimoine culturel du film amateur. La Présidente de l'UNESCO, Irina Bokova, a réitéré pour la troisième fois (dans son discours) sa passion pour les films et le cinéma. Le CICT a une relation très étroite avec l’UNICA et apprécie son travail.

Il ne faut pas oublier ce que signifie le A dans UNICA. Si le cinéma amateur nous procure du plaisir, certains en ont oublié le sens, notamment lorsqu’ils volent des films. Dans certaines langues, le mot « amateur » a une connotation péjorative. Lors de l'assemblée générale de 1955 fut défini ce qui constitue l'UNICA. Nous gérons notre passion, sans penser à l'argent. C'est une activité noble. Et cela correspond également aux statuts de l’UNICA. Pour nous protéger, nous devrions définir à nouveau la notion d’amateur et la confirmer avec les organismes nationaux. Les films qui sont produits pour le festival UNICA doivent être des films d'amateurs passionnés.

Il parle d'un projet sur lequel lui et Jeanne Glass ont travaillé. Le CICT et les archives des pays représentent des biens culturels immatériels qui doivent être protégés et transmis aux générations suivantes. L'année dernière, l'Algérie et l'Egypte ont participé pour protéger et sauver le patrimoine cinématographique. Récemment, nous étions engagés dans un festival en Normandie. 2017 est une année spéciale pour le festival et la ville du Havre et il pourrait être le patrimoine cinématographique de cette ville. Il devrait y avoir une coopération entre les amateurs et les cinéastes professionnels.

Autriche / Hongrie: Comment pouvons-nous séparer les amateurs et les écoles de cinéma?

Le Président a noté que cela est une question prévue ultérieurement sur l'ordre du jour.

Liechtenstein: Nous discutons de cette question depuis 30 ans. L'UNESCO ne serait-elle pas l'organisation appropriée pour clarifier toute la question? En Suisse, on remarque que la politique aimerait intervenir pour définir la notion de cinéastes non professionnels. Il demande à Serge que l'UNESCO se consacre au plus haut niveau à ce sujet.

Serge Michel: Dans le CICT il n'y a vraiment que des cinéastes professionnels; à une exception près: l'UNICA. UNICA devrait définir ce que c’est.

Vice-président Glass: Quand nous pensons à l’allocution de la Présidente de l'UNESCO, notre passion pour les films y est clairement exprimée.

Croatie: Comment la présence de Serge Michel dans le CICT pourrait être mise à profit afin d'obtenir un soutien pour les archives cinématographiques des pays et de l'UNICA. Y at-il une aide de l'UNESCO, par exemple, dans la numérisation?

Serge Michel : l’UNICA pourrait avoir des idées sur la façon dont cela pourrait être accompli. La numérisation ne coûte pas beaucoup d'argent. Ainsi, il ne vaut pas trop attendre de l'UNESCO. Par ailleurs : L'UNESCO donne une médaille spéciale chaque année pendant le festival UNICA : le prix Fellini / Delmiro de Caralt. Il existe un DVD des films primés.

Projet de procès-verbal sous réserve de l'approbation de l'Assemblée générale de 2017

Membre du Conseil International du Cinéma, de la Télévision et de la Communication Audiovisuelle auprès de l'UNESCO
All information is presented in good faith. 

Alle Informationen ist in gutem Glauben präsentiert.
Toutes les informations sont présentées en toute bonne foi.