UNICA logo


Le comité se réunit en Roumanie


Juin 2015

Portrait of Georges Fondeur.

Réunion de printemps du comité UNICA à Suceava du 28 au 31 mai 2015

Les huit membres du comité qui ont entrepris le chemin (encore) difficile vers Suceava le jeudi 28 mai 2015, ceci afin d’examiner sur place les compétences des organisateurs locaux ainsi que les infrastructures et autres commodités existantes en vue de l’UNICA 2016.

Il semble s’avérer qu’en effet l’aéroport de Suceava sera fin prêt dès l’automne prochain pour accueillir des lignes aériennes internationales. De la sorte le détour via l’aéroport de Iaşi avec en prime un trajet en bus de près de 3 heures sera évité.

L’accueil de la part des responsables roumains était d’une grande cordialité et l’équipe du comité d’organisation forgée sous l’impulsion d’Emil Mateias, paraît prête à tous les points de vue. L’organisation locale repose entre les mains de Viorel Ieremie, un professeur de lycée rigoureux. La municipalité avec son maire Ion Lungu, ainsi que l’Université avec son vice-recteur, appuient ce projet sans réserve et de toutes leurs forces.

A côté du plan A qui prévoit le déroulement du festival dans un nouveau centre de congrès, presque achevé, il existe d’ores et déjà un plan B, savoir un grand auditoire de l’université.

Seat Castle in Suceava.

L’hôtellerie de la ville, à prix modique, offre des chambres répondant aux standards usuels.

Le premier soir nous avons déjà eu l’occasion de rencontrer le maire de la ville et l’équipe du comité d’organisation  lors d’un dîner commun. D’entrée, nous avons ressenti un puissant esprit d’équipe et une fort motivation de la part de tous les acteurs. L’UNICA 2016 est déjà attendu là-bas avec impatience et les bras grand ouverts.

Le vendredi 29 mai, la matinée était consacrée à un large échange de vue à l’hôtel de ville, où,  outre les personnes évoquées ci-dessus, nous avons noté la participation de plusieurs adjoints au maire, de même qu’un membre du Sénat roumain. Cette entrevue fut suivie d’une conférence de presse à l’occasion de laquelle les représentants roumains purent exposer leurs plans, tandis que le président de l’UNICA a plus particulièrement évoqué les origines, les objectifs et les buts de notre organisation, tout en insistant sur le caractère représentatif de l’UNICA dans le monde du cinéma non professionnel.
L’après-midi fut réservé en entier à la réunion proprement dite du comité, ceci dans une salle de conférence de notre hôtel. Notre ami Dave Watterson n’était malheureusement pas encore arrivé sur les lieux en raison d’une panne technique qui, la veille, avait paralysé tout le trafic aérien au-dessus de la Belgique. Fort heureusement il a pu nous rejoindre en début de soirée.
Voici en bref les points les plus importants abordés au cours de la réunion. Pour plus de détail il s’agit de se reporter au procès-verbal officiel de la réunion:

D’entrée le comité a évoqué les difficultés liées à l’obtention d’un visa pour la Russie. Ce formalisme sera à n’en pas douter l’une des causes majeures d’une participation réduite à l’UNICA 2015 à St  Pétersbourg. D’autres raisons sont probablement de nature financière en relation avec l’obtention d’un passeport et d’un visa, de même que les frais de voyage et de séjour,  sans oublier le coût des cartes de congrès. Quoiqu’il en soit, l’équipe autour de Nina Zaitseva fera tout pour faire de  l’UNICA 2015 un événement inoubliable pour tous les participants. Les détails du programme peuvent être  consultés sur le site internet officiel. Toujours est-il que les excursions prévues au Palais du Peterhof d’une part et une ballade d’une demi-journée en bâteau sur la Neva  d’autre part, compteront assurément parmi les points d’orgue du festival.

Le jury est presque complet. Il n’y manque en fait que le nom du candidat russe. Le comité décide de confier la présidence du jury à l’Allemand Bernhard Lindner. Font également partie du jury, Wolfgang Allin d’Autriche, Danielle Vioux de la France, Sandor Buglya de la Hongrie, Tarmo Hotanen de la Finlande ainsi que Pavel Leski de la Pologne.
Après la réunion le nom de Peter Pleshanov de Russie était ajouté.

Le comité décide par ailleurs de modifier le formulaire d’inscription dans le sens que les auteurs des films  faisant partie des programmes nationaux, devront y figurer avec leurs noms, prénoms, adresses et adresses courriel et y apposer leur signature. Ce faisant ils attestent être en possession de tous les droits sur leurs films. Les auteurs des films jeunesse, les étudiants des écoles supérieurs du cinéma, de même que les Jeunes Professionnels (Young Professionals), devront marquer leur âge sur le formulaire d’inscription. Le président de la fédération atteste par sa signature l’exactitude des données personnelles des auteurs.

Le comité évoque aussi les problèmes liés aux formats, à la transmission électronique et aux supports de films.

L’UNICA 2015 sera une année d’élection qui verra le renouvellement complet des membres du comité. Les membres actuels devront également se présenter à une réélection. Trois membres ne font plus acte de candidature : le président, le secrétaire général et  Alois Urbanek. A l’examen des candidatures connues à ce jour l’on ne peut que constater que l’UNICA vit, étant donné qu’il y a plusieurs candidatures nouvelles aux postes de président, de vice-président et encore de conseillers. Ce congrès donnera donc lieu à un profond remaniement au sein du comité.

Voronet Monastery.Le comité, après les entretiens et les visites des infrastructures de congrès, des hôtels et des salles de banquet, se prononce favorablement pour la candidature de Suceava. De plus sa région, le Bucavina, avec ses monastères splendides, ainsi que la région montagneuse de la Transsylvanie proche dans les Carpates de l’Est, seront à même d’enthousiasmer les participants.

Le congrès aura d’ailleurs lieu de vendredi à vendredi, du 19 au 26 août 2016.

Pour terminer le comité décide de certaines modifications du règlement du concours annuel et de son annexe pour principalement :
1.    Fixer nouvellement les limites d’âge des auteurs des films jeunesse, académies du cinéma et Young Professionals. Ces modifications entreront en vigueur le 1er janvier 2016.
2.    Prévenir les fraudes moyennant copie ou plagiat de productions existantes, en responsabilisant les auteurs comme aussi leurs fédérations, au besoin à l’aide de sanctions. Les modifications apportées aux textes de référence entrent en vigueur avec effet immédiat.

Le dimanche matin 31 mai, dernier jour notre séjour à Suceava, nous avons été conviés à une visite du festival national de la vidéo réservé aux élèves des lycées roumains. Ceci nous valut une surprise remarquable et le résultat de ce festival a démontré clairement que les jeunes Roumains savaient se servir des moyens techniques les plus modernes et n’avaient pas à se cacher des points de vue créativité et originalité des leurs œuvres.

Un merci spécial va à Emil Mateias qui nous a ouvert toutes les portes, à Viorel Ieremie, l’incontournable  maître d’œuvre sur place ainsi qu’au maire Ion Lungu qui soutient très activement l’organisation  et qui fut pour nous, tout au long de notre séjour, un hôte excessivement généreux et amical.

Juin 2015.
Le Président,
Georges Fondeur