UNICA logo

ASSEMBLÉE GÉNÉRAL 2015

Rapport du President 3 sur 3

The UNICA Committee during the General Assembly 2015.

Ce qui compte, ce sont naturellement et avant tout les films, pour certains impressionnants, que nous avons pu visionner année après année, grâce à nos membres et aux différents auteurs/réalisateurs.

  1. Réforme de l'UNICA
  2. Du plagiat
  3. Retraite des amis du Comité

C’est l’atmosphère amicale, familière, presque familiale qui règne entre les participants, quels que soit leur pays d’origine, leur culture, leur philosophie ou leur conviction religieuse. C’est ce vivre ensemble qui définit aujourd’hui ce qu’est l’UNICA, et c’est ce qui est si précieux, unique, ou même indispensable pour beaucoup d’entre nous.

Cet UNICA, nous devons le préserver, le protéger, parfois le faire évoluer pour s'adapter aux réalités nouvelles, mais toujours dans le respect de l’esprit qui lui a été insufflé par ses créateurs.

J’ai été moi-même l’un des avocats d’une politique de petites avancées. C’est cette politique que nous avons menée lors de nos assemblées, au risque que l’un ou l’autre ne souhaite pas la suivre ou la soutenir, comme nous venons de l’évoquer.

Le troisième larron, si je puis m’exprimer ainsi, est Alois Urbanek, qui a dû prendre la succession de Franz Rienesl il y a 11 ans, suite à la mort inattendue de ce dernier. Posé, réfléchi, très amical, et toujours prêt, Alois possède toutes les qualités nécessaires à une personne faisant partie d’une équipe dirigeante. Son retrait est également une grande perte pour l’UNICA. 

Je suis cependant confiant. Au vu de la personnalité et des qualifications des différents candidats, le Comité sera à même de pouvoir diriger l’UNICA avec succès, contre vents et marées. J’ai confiance en le fait que l’équipe qui sera élue à la suite du vote d’aujourd’hui, mettra tout en œuvre pour opérer les changements nécessaires, du point de vue structurel ou organisationnel, et ce en respectant non seulement nos statuts mais également l’esprit de l’UNICA.

Portrait of Jan Essing.
Jan Essing
Georges Fondeur, Jan Essing and Alois Urbanek receive awards and applause.
Georges Fondeur, Jan Essing & Alois Urbanek
Portrait of Alois Urbanek.
Alois Urbanek

Avec moi, ce sont deux autres membres éminents du Comité qui s’en vont.

Tout d’abord Jan Essing, qui a pris la succession de Arie de Jong en tant que Secrétaire Général il y a de cela dix ans, et qui a su se montrer à la hauteur de la tâche, à notre plus grande satisfaction. Jan Essing était mon partenaire privilégié ces dernières années. Il est doté d’un esprit très vif et d’une bonne dose de pragmatisme. Nous savons pertinemment que les Présidents et Secrétaires Généraux doivent agir de façon harmonieuse pour réaliser un travail efficace. Jan Essing manquera sans doute à l’UNICA et à son nouveau Président.

Pour finir, cher-e-s délégué-e-s des fédérations, je voudrais encore une fois vous remercier pour le soutien que vous nous avez accordé, à moi-même et à mes amis du Comité, pendant ces années. Je vous remercié pour la confiance que vous nous avez donné depuis 2009 à Danzig et jusqu’à aujourd’hui à Saint-Pétersbourg.

Merci du fond du cœur et…

Vive l'UNICA!

Photos: Julia Obraztsova.

< à la page 1 | < à la page 2